samedi 18 janvier 2020

Le foyer des Seniors des Hauts Cantons tenait son Assemblée



" Je suis sidéré de voir autant de monde pour une assemblée générale...!"












       
                 
                                              C'est par ces paroles que le maire de Bédarieux et président des communes du Grand Orb a commencé son discours devant 172 adhérents du Foyer des Seniors des Hauts Cantons venus en ce début d'année pour manifester leur attachement, leur fidélité et l'intérêt qu'ils portent aux activités de leur foyer. Antoine MARTINEZ et sa première adjointe, Élisabeth PEGURIER, étaient les invités d'honneur à cette Assemblée Générale en ce jeudi 16 Janvier 2020 à la salle « Léo Ferré ».


Le président du foyer, Georges IEOLA, a rappelé les difficiles moments qu'il a fallu surmonter après les malversations de l'ancienne trésorière. Ces difficultés n'auraient pas été aussi vite résolues sans l'intervention de la municipalité qui a fait une avance de trésorerie pour permettre d’assurer les engagements du foyer auprès de ses créanciers. C'est au nom de tous les adhérents que leur président a chaleureusement remercié le maire de Bédarieux ainsi que tous les conseillers municipaux. Dans le rapport moral, il a mentionné que tout l'argent détourné a été restitué et qu'ainsi, la somme avancée a pu être remboursée à 75 %. Les 25% restants ont été accordés à titre de subvention exceptionnelle, c'est ce que nous a annoncé Antoine MARTINEZ au cours de son allocution. Allocution qui n'était motivée par aucune ambition électorale, s'est-il empressé d'ajouter, puisque comme chacun le sait, notre maire ne renouvelle pas son mandat cette année.
Ainsi, toutes les activités prévues pour l'année 2019 ont pu être maintenues. Georges IEOLA a tenu à féliciter et à remercier l'ancien président Jean-claude ASTIER ainsi que Michel FASSY qui lui ont apporté tout le soutien de leur expérience pour qu'il prenne le relais dans cette aventure qui n'était pas sans obstacle.
Betty BOISSET, la nouvelle trésorière, les a également remerciés pour leur soutien logistique et leur patience au cours de sa formation pour l'utilisation des logiciels nécessaires à la bonne gestion de la base comptable. En évoquant l'état des dépenses et celui des recettes, elle a pu annoncer la bonne santé du bilan financier pour l'année écoulée. Cela l'a amenée à conclure que le but d'une association comme la nôtre, régentée par la loi de 1901, n'était pas de capitaliser l'excédent des recettes, mais de tout mettre en œuvre pour satisfaire les souhaits et les désirs des adhérents. Comme l'a signalé Georges IEOLA, le bureau et le conseil d'Administration s'engagent, en 2020, à étudier toutes les possibilités pour réaliser de nouvelles activités et manifestations.
Le rapport moral et le rapport financier ont été acceptés à l'unanimité.





                            


                                                           Avec le goûter, et son traditionnel royaume, moelleux et parfumé, afin de nous alléger l'esprit des choses sérieuses, Jacky CANTO avait invité une jeune chanteuse, Victoria, titulaire habituellement dans l'orchestre Mercury. Elle a pu exprimer avec tout son talent et sa voix très chaude et particulière, les succès de la variété française et internationale. Sébastien, son pianiste, qui exerce dans les plus grands orchestres comme Tonny Brams, par exemple, l'a accompagnée et soutenue avec toute la maîtrise de son piano électrique.







Il a su également entraîner les spectateurs à quitter leur fauteuil pour aller danser sur la piste. L'apogée du concert fût l'air célèbre du groupe ABA « Gimme ! Gimme ! Gimme ! » (Donnez-moi ! Donnez-moi ! Donnez-moi !) ... On pourrait sous-entendre : « tout ce qui peut nous rendre heureux ». En cette période des vœux, on ne pouvait pas mieux terminer la soirée.
Paul BOISSET




lundi 23 décembre 2019

NOEL AU FOYER


Tout a commencé par une farandole. Dans un pays proche de celui de « Mireille » immortalisée par la plume de Frédéric Mistral et la musique de Charles Gounod, il n'y avait rien de plus normal. Mais  cette danse traditionnelle n'était pas, pour l'instant, réservée aux 97 adhérents du Foyer des Seniors des Hauts Cantons qui ont répondu à l'invitation pour fêter la fin de l'année 2019 à la salle Léo Ferré en ce vendredi 20 décembre. Donc pas de fifres et de tambourins car la farandole était réservée aux amuse-bouches qui accompagnaient l'apéritif de bienvenue en ouverture du repas préparé par le traiteur « La Felouque ».


 
Tout repas gastronomique, par le libellé de son menu, est un voyage, une découverte, un conte de fée. En cette période de fêtes, tout en dégustant, nous avons pu découvrir qu'une coquille St Jacques peux nager au fond d'un consommé d'asperges, que le foie gras s'étale sur un canapé en pain d'épices, que le loup de mer dort sur un lit de fondue de poireaux et quand elle est dans son assiette, la canette a la pêche. 
 




Il paraît aussi qu'en Norvège, les omelettes sont des desserts. Si l'on ajoute que le trou normand était composé avec du muscat et d'un sorbet d'abricot et que la blanquette n'était pas de veau mais de Limoux, nous voilà transposés avec Alice au pays des merveilles.



 
Le magicien qui animait et accompagnait tous ces plaisirs était notre fidèle homme orchestre Patrick Sauze. Ses saxophones, ses guitares, son « synthé » et sa jolie voix invitent les danseurs qui ne se font pas prier pour revivre les morceaux éternels qui parfois ont enivré leur jeunesse. En ces instants privilégiés, nul ne cherche à briller mais plutôt à s'amuser, à rêver, à oublier les soucis, les tracas, la solitude. 

 


Notre président Georges IEOLA a remercié tous les bénévoles qui ont participé à la réalisation de cette réunion fraternelle et tous ceux qui sont restés fidèles à la tradition en répondant favorablement à cette invitation.

Paul BOISSET

vendredi 29 novembre 2019

Quand les régions s'invitent à la table des Seniors des Hauts Cantons

 
 « Oh Marie, si tu savais, tout le bien que tu nous as fait... » En ce mardi 26 novembre 2019, c'était la septième année que Marie d'Ornac venait dans les locaux du foyer des Seniors des Hauts Cantons pour nous faire déguster les produits gastronomiques du Tarn et parfois du Gers. Sept est un chiffre très fort en symbolique car on pense, en l'évoquant, aux sept notes de musique, aux sept couleurs de l'arc en ciel, ou aux sept jours de la semaine. En la circonstance nous concernant, il faudrait plutôt faire référence aux sept péchés capitaux. Au péché de gourmandise en particulier. Marie, comme à l’accoutumée, avait mis sa belle robe en laine rouge et sa coiffe que portait son arrière-grand-mère. 

 
Quand on présente des produits typiquement régionaux élaborés d'une façon artisanale, on aime bien s'imaginer l'époque où nos aïeux prenaient le temps de faire mijoter les produits de leur élevage avec les recettes transmises à travers les âges. Même si bien des méthodes ont changé depuis, ces pensées nous bercent de nostalgie en nous réchauffant le cœur. C'est pour cela que ce genre de dégustation remporte du succès au sein de notre foyer. Cette année, 70 personnes se sont présentées pour « tester » dans leur assiette les victuailles que Marie d'Ornac proposait à la vente. Au début du repas les différents pâtés, galantines, boudins nous semblaient être des échantillons de mise en bouche pour l'apéritif,« la marquisette », offert par le foyer. Puis quand la majestueuse tranche de jambon cru accompagnée de saucisson et de saucisse sèche est venue précéder la cuisse de canard confite et sa garniture de flageolets, nous avons pu mesurer la teneur en protéines de nos agapes. Pour certains la cote d'alerte était atteinte.
Mais comment résister au fromage des bergers du Tarn, puis aux croustillants et surtout à la délicieuse tarte aux pommes offerte par le foyer qui nous a aussi rempli nos verres avec le bon vin de notre région ? Marie la tentatrice, après avoir livré tous les colis demandés, a tiré au sort un jambon, un panier gourmand, un séjour gastronomique dans un de ses chalets. Elle a gracieusement offert un "coffret cadeau" au foyer comme lot à gagner au cours du loto qui sera organisé en fin d'année. Un argument de plus pour nous inciter à y participer nombreux.
Paul BOISSET